Accueil

Pinocchio-création théâtrale

Écrit par Ioana MERCEY le . Publié dans Actualités

Du 24 au 30 Juin 2019 ,
la Cie Tempo Théâtre est en résidence de création sur la Communauté de Communes Conques Marcillac.

Rendez-vous le Vendredi 28 Juin à 15h

Filippo de Dominicis et Anais Massini ouvre au public leur atelier de création.
Nous vous invitons à découvrir leur travail et échanger avec eux,
aux Ateliers du Geste (Grand Mas-Marcillac)

 
Durant deux années consécutives, Filippo de Dominicis metteur en scène et comédien de la Cie Tempo Théâtre, s’est associé à l’artiste illustratrice Anais Massini, pour des actions pédagogiques dans les écoles du territoire, prenant appui sur le roman de Pinocchio (texte de Collodi) et plus précisément sur les figures de l’autorité qui cernent Pinocchio.

Filippo et Anais ont alors « embarqué » les élèves dans une recherche artistique personnelle et singulière. Le jeu sur les expressions, l’improvisation verbale, l’incarnation d’un personnage jusqu’à l’illustration et la création de masques ont constitué un langage artistique au service d’un propos essentiel pour chaque élève : celui du passage de l’enfance à l’âge adulte en regard de la question de l’autorité parentale, scolaire, institutionnelle


Pour cette Résidence de Juin, Filippo de Dominicis et Anais Massini reviennent au travail de création proprement dit.  Le processus de création des artistes, partagé avec les élèves, ayant permis de nourrir fortement la réflexion, autant thématique que stylistique, autour de Pinocchio, conte initiatique du passage de l’enfance à celui «d’un devenir homme»

 

 

 

 

 

 

 

Frankenstein ou le monstrueux théâtre anatomique des Walton

Écrit par Ioana MERCEY le . Publié dans Actualités

Du 10 au 17 Juin, l’association Vallon de cultures accueille la cie le Cœur à Barbe en résidence sur le territoire de Conques Marcillac, pour leur travail en cours sur une prochaine création :  Frankenstein ou le monstrueux théâtre anatomique des Walton !

 

A la sortie de sa résidence, la Cie le Cœur à Barbe vous propose une lecture théâtralisée : 
 le Dimanche 16 Juin à 18h, dans la grange du Cayla (Grand-Vabre)
chez Ch. et A. Tovar 



Nous sommes au XIXème siècle. Robert Walton, épris de science et de théâtre, parcourt le monde avec sa sœur Margareth. Ils transportent avec eux un théâtre ambulant : une sorte d’hybride entre le théâtre anatomique et le spectacle de monstres. Tous deux réalisent des expériences en public mais le « clou » de leur spectacle, est « La Créature » qui n’a pas de nom.

 

 « Approchez, approchez messieurs, bienvenue mesdames à bord de notre théâtre anatomique, friand de nouvelles technologies et phénomènes de foire. Approchez ! Venez voir le monstre qui n’est pas né d’un homme et d’une femme mais de la science. Nous allons le faire apparaître devant vous, ce soir, dans quelques instants. Attention, âmes sensibles…. Il est l’émanation, le symbole de la toute puissance du génie humain. Cela vous fera peur, cela vous attirera. It’s alive ! It’s alive ! « 

 

Dans une atmosphère fantastique, quasi irréelle, crée par un décor qui s’ouvre comme un cabinet de curiosités, un comédien joue la créature et son créateur et vous raconte un mythe fondateur de notre société, celui de Frankenstein ou le Prométhée moderne

Des fantômes hantent le théâtre…. Le spectateur est là, tapi dans l’ombre des projecteurs, le sourire aux lèvres et l’angoisse au ventre. Qui du rire, de la peur, va l’emporter ? Qui de la créature ou du créateur est le véritable monstre ? Notre société est-elle capable de contrôler ses propres créations ?...

 

Résidence de création

Écrit par Ioana MERCEY le . Publié dans Actualités

Après "Si on sème, le paradis, c'est ici!" & "Et mon cœur c'est du poulet?" , la compagnie Mungo revient sur le territoire pour une résidence de création. Du 1er eu 7 avril Isabelle Bach et Gérard Sanchez travailleront sur RESET, une fable contemporaine pour la biodiversité, en rapport avec la nature, la vie, les insectes, l'écologie, la philosophie, la candeur de l'enfance, l'humour, l'humain, l'espoir et la poésie... Les deux comédiens feront une intervention scolaire à l'école de Bruejouls en lien avec leur création et animeront un stage de théâtre sur la naissance du personnage, les 6 et 7 avril au Manoir de Valady. Un partenariat avec Aveyron Culture. 

SOLEX ! Théâtre mécanique et humain

Écrit par Ioana MERCEY le . Publié dans Actualités

SOLEX ! Théâtre mécanique et humain – conçu et interprété par Fabrice Guérin Cie la façon.
Dans le cadre de sa résidence sur notre territoire, du 13 au 19 mai, Fabrice Guérin donnera deux représentations tout public de son spectacle SOLEX !

Ce spectacle a reçu le soutien à la création du conseil Régional d’Occitanie.

Vendredi 17 mai - Salle des fêtes de Pont les Bains à 20h30
Samedi 18 mai - O’Garage Saint Cyprien-sur-Dourdou à 20h30
Tarifs : 10 € et 5 € de 11 à 18 ans
Réservation nécessaire :
05 65 67 24 13 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Un homme seul aux prises avec un moteur antique de cyclomoteur tente de le remonter … tout ceci pourrait ressembler à un cours de mécanique, si l’humain ne s’invitait pas progressivement dans le spectacle…et bientôt les considérations de ce tendre mécano se mélangent avec un événement personnel, l’hospitalisation dans un service de réanimation de sa mère. Comme s’il voulait secouer son sentiment d’impuissance devant sa mère endormie dans une chambre d’hôpital, il remonte son vieux moteur pour le faire démarrer…

Palmarès du Festival ThéâtraVallon

Écrit par Ioana MERCEY le . Publié dans Actualités

 

Plus de 1300 spectateurs ont suivi les 8 propositions  théâtrales du Festival ThéâtraVallon. Voici le palmarès de cette riche édition 2019: Prix du Jury et Prix du public décernés au Collectif ThéâtraJeunes pour le spectacle Acide sulfurique. Mention spéciale du Jury à la Compagnie l'Inattendu pour le spectacle Âmes à grammes. Prix d'interprétation décerné à Marie-Julie Raynal des Comédiens au chariot pour le spectacle L'atelier et à Sandrine Rouiller de la compagnie Les mots à coulisse pour le spectacle Tant bien que malLe théâtre de l'arc-en-ciel a été récompensé pour la mise en scène signée Michel Desroches. Le prix de l'affiche revient au spectacle L'atelier.

Notre NEWSLETTER